Les corps platoniques

Les corps platoniques jouent un rôle important dans la conception de structure cosmique, parce qu’ils représentent un système d’arrangement, qui se montre au microcosme comme au macrocosme. A commencer par la cristallisation minérale, jusqu’au mouvement des étoiles, amas d’étoiles et galaxies.

A chaque échelle ils représentent les principes des éléments, ayant en même temps une signification spécifique pour un certain assemblage, telle que la Merkaba. D’une vue géométrique il s’agit d’un corps qui se compose de deux tétraèdres, croisés d’une manière que leur corps de pénétration forme un octaèdre.

La désignation „corps platoniques“ revient clairement au philosophe grec Platon, qui peut être considérer d’un point de vue d’aujourd’hui comme le fondateur de l’idée que la matière de l’univers visible se base sur des structures atomiques.

Environ 360 avant Jésus-Christ il rédigea le „Timaios“, un texte sous forme de dialogue parlant exactement de cette idée: matière, qui se compose avec ses éléments constructifs et atomiques de triangles, qui s’organisent eux mêmes suivant le concept des corps platoniques.

Platon présenta cette idée en détail dans son dialogue „Timaios“, mais il emballa ces descriptions aussi dans un récit cité, qui lui fut raconter au temps de sa jeunesse par un ami ainé de sa famille. Mais l’ami lui même entendit le récit en revanche d’un prêtre proche appartenant à une communauté spéciale.

Une communauté, qui se fonda 9.000 ans auparavant, au temps du grand déluge, pour conserver les connaissances de la culture et des sciences d’Atlantide. Assurément il s’agit d’une construction littéraire qui permet de spéculer sur sa signification…

Le modèle de structures atomiques à changer depuis déjà plusieurs fois, également aujourd’hui il est encore bien différent de l’idée de Platon. Néanmoins il se pose la question de ce que Platon voulait dire précisément avec ses descriptions, parce que son approche est ni illogique, ni vraiment réfutable…

tétraèdre

  • 4 angles
  • 6 arêtes
  • 4 faces (triangle équilatère)

octaèdre

  • 6 angles
  • 12 arêtes
  • 8 faces (triangle équilatère)

hexaèdre

  • 8 angles
  • 12 arêtes
  • 6 faces (carré)

icosaèdre

  • 12 angles
  • 30 arêtes
  • 20 faces (triangle équilatère)

dodécaèdre

  • 20 angles
  • 30 arêtes
  • 12 faces (pentagone régulier)

Comparaison des corps platoniques

corpstétraèdrehexaèdreoctaèdredodécaèdreicosaèdre
angles4862012
arêtes612123030
faces4681220
formetriangle équilatèrecarrétriangle équilatèrepentagone réguliertriangle équilatère
corps dualtétraèdreoctaèdrehexaèdreicosaèdredodécaèdre
partenaire de parquetageoctaèdrehexaèdretétraèdre