Viktor Schauberger

Viktor Schauberger naquit le 30.06.1885, le cinquième de neuf enfants, et fils d’un forestier à « Holzschlag am Plöckenstein », en Haute-Autriche.

Suivant la devise de ces grand-pères « Fidus in silvis silentibus » il grandit en guise d’un vrai « fils des bois » et passa son temps à observer la forêt et l’eau. Etant un jeune homme il devint forestier, forestier général, chasseur professionnel, et finalement directeur des bois et des forêts à Brunnenthal/Steyerling, le district de Kirchdorf a.d. Krems.

1922 il conçut et construisit sa première installation de transport de tronc à base d’eau, suite à ses observations de la nature à Steyerling. Avec cet installation il fut capable de réduire les coûts de transport à un dixième et se fit promouvoir chasseur professionnel. Le succès fit de lui une célébrité connu au-delà des frontières nationales.

1928 autres installations suivirent en Autriche, en Yougoslavie, et en Bulgarie.

1930 une documentation du nom « Tragendes Wasser » (eau portante) eut produit de l’installation à Neuberg.

V. Schauberger continua ses recherches des qualités de l’eau et démarra 1931 ses premières expérimentations de la production d’électricité directement depuis de l’eau (générateur Kelvin). Avec le temps il fut capable générer une tension jusqu’à 20.000 Volt.

Deux ans après il publia son premier et unique ouvrage « Unsere sinnlose Arbeit » (notre travail absurde) à Vienne.

A partir de 1935 il se focalisa sur la construction et l’épreuve de divers machines pour la production d’énergie et de mécanisme de propulsion innovativ. Avec le soutien de Siemens il construisit und « machine à implosion » et les deux brevets pour une turbine aérienne et une procédure pour relever de liquide et de gas eurent déclarer.

Deux ans après il construisit aussi une « machine à chaleur et à froid », mais elle fondit pendant une marche à blanc non autorisé.

1940 il developpa sa première version d’une « repulsine » à Vienne. Un prototype d’une technologie de propulsion potentielle de l’aviation. Le constructeur Heinkel annonça ses intérêts, mais la « repulsine » brisa au plafond de l’usine après une course d’essai.

L’aptitude d’une version révisée fut considérer pour la propulsion de sous-marin, mais elle resta toujours sans succès.

1947 des dispositifs de raffinage d’eau développer par V. Schauberger eurent construit à Salzbourg. Autres inventions furent le « climator », le tuyau spiral, dispositifs agricoles de cuivre brevetés, la charrue d’or, l’hélice d’aspiration, et une « centrale électrique particulière ».

La « centrale électrique particulière » eut développer avec le soutien de la société Swarovski à Tyrol, mais des problèmes de réglages du nombres de tours eurent jamais résolu et la construction eut jamais terminé.

Il mourut le 25.09.1958 à Linz.

Même aujourd’hui les caractéristiques d’une partie de ses inventions sont encore explorer et analyser, tandis que leur fonctionnalité n’est toujours pas compris à fond. La devise « implosion au lieu d’explosion » était cependant toujours à l’honneur de V. Schauberger, comme documenter 1955 dans l’ouvrage du même nom de Leopold Brandstätter.

Finalement il est devenu le père fondateur de la recherche de la technologie d’implosion à base de l’eau, et il nous laisse un domaine de recherche nouveau et captivant.